ERIC SEVA | MOTHER OF PEARL | TRIPLE ROOTS | BODY & BLUES  

MOTHER OF PEARL

Eric Séva : sax baryton, soprano, sopranino
Daniel Mille : accordéon
Alfio Origlio : piano
Christophe Wallemme : contrebasse
Zaza Desiderio : batterie

C’est en redécouvrant l’album « Summit » enregistré par Astor Piazzolla et Gerry Muligan en 1974 que j’ai posé les fondations de ce nouveau projet « Mother of Pearl ».

Un enregistrement qui exprime une puissance mélodique et un lyrisme entre le saxophone baryton et le bandonéon, autant d’éléments qui m’ont inspiré de nouvelles envies dans mon travail de compositeur pour approcher de nouvelles couleurs, ouvrir d’autres dialogues.

Si mes racines musicales sont intimement connectées à la danse au rythme à la mélodie, l’accordéon est un de ces instruments qui est inscrit dans mon patrimoine artistique, compagnon indissociable de mon parcours artistiques.

« Mother of Pearl » est une conversation construite principalement entre mes saxophones et l’accordéon.

Daniel est un musicien dont la sensibilité et le lyrisme m’ont toujours interpelé. Depuis longtemps notre complémentarité mélodique et sonore s’est présentée comme une évidence pour présenter les nouvelles compositions de ce cinquième album (opus) sous mon nom.

 

Autour de compositions originales ce nouvel opus confirme ce sentiment assumé de ne pas appartenir à une musique mais d’être inspiré par toutes les musiques dans une quête permanente de métissage culturelle, de « nomadisme sonore ».

« Mother of Pearl » est la traduction de nacre, ces « perles » qui sont retravaillées et que l’on fixe sur les touches de saxophones, d’accordéon et de bandonéon pour localiser l’emplacement des doigts.

Eric Seva